Le Gaufrier, le podcast BD – La Recette #4 – Olivier Bocquet

 » Je trouve que la fiction est plus intéressante que le réel « 

Transperceneige, Frnck, Ailefroide, Spirou, Fantômas, .
Jeunesse, polar, western.
BDs, romans, et bientôt série télé.

Pour cette quatrième Recette, le format d’interviews du Gaufrier consacré aux scénaristes de bande-dessinées, Christopher a choisi de converser avec Olivier Bocquet.

Un épisode où vous apprendrez :
– qu’on peut être déçu par Tintin
– que sexeur de poussins est une profession comme une autre
– qu’il a obtenu la meilleure note nationale en Histoire de l’Art au bac
– qu’il a rajouté les noms de copains dans des bandes-annonces de vieux films pour la télévision
– qu’il a vu Didier Bourdon manger un steack frites chaque midi pendant un an
– qu’il a signé une clause de confidentialité suite à une collaboration houleuse.
– qu’il a secrètement écrit une partie du premier et seul film de Patrick Sébastien
Ah oui et on a longuement parlé de chacune de ses parutions aussi.

Sa première BD a été publiée en 2013 et il enchaine depuis les publications.
Aussi multi-tache que l’a été sa vie jusqu’à l’écriture, il créé ses propres univers, adapte des romans, collabore à l’écriture avec de grands noms. 
Sa bio nous dévoile qu’il a été sexeur de poussins et rien cette information justifiait son invitation.

(merci au confinement de nous permettre de prendre le temps de travailler de longs entretiens avec des scénaristes).

Vous pouvez écouter le podcast ici, sur Itunes (n’oubliez de nous y laisser un beau 5 étoiles au passage) ou sur Spotify et écoutez d’anciens épisodes, des hors-séries et également nos interviews La Recette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *